50 éme anniversaire du traité de l’Elysée

Un large public, plus de deux cent personnes, a répondu à l’invitation conjointe lancée par l’ambassadeur de France et son homologue allemand auprès des autorités sud-soudanaises, du corps diplomatique et de la société civile.

Lors des discours, suivis par des interviews à la presse, l’ambassadeur de France, Christian Bader et l’ambassadeur d’Allemagne, Peter Felten, ont évoqué le contenu et la portée du traité de l’Elysée, ainsi que la valeur que l’exemple franco-allemand pouvait avoir pour le jeune Etat sud-soudanais et son voisin du nord.

Le traité de l’Elysée, aussi connu sous le nom du traité de l’amitié franco-allemande, est le symbole de la réconciliation entre les peuples et donc d’espoir pour une telle issue entre le Soudan et le Soudan du Sud.

Dans le cadre de l’année franco-allemande, lancée le 22 septembre 2012 par le Chancelier allemand Angela Merkel et le Président français François Hollande, de nombreuses activités sont prévues au Soudan du Sud.

La tenue d’une table ronde en mars prochain à l’Université de Djouba, à laquelle participeront des étudiants de l’Universités ainsi que des représentants d’associations d’étudiants français et allemands, des responsables d’ONG et des personnalités sud soudanaises pour débattre sur le thème « Civisme et démocratie, ce que les étudiants peuvent faire ? » marquera la seconde étape du projet « jeunesse et démocratie au Soudan du Sud.


Ce projet a pour but de contribuer, à son niveau, à consolider l’Etat de droit au Soudan du Sud.

Dernière modification : 25/01/2013

Haut de page