Soudan du Sud - Enrôlement d’enfants-soldats par les belligérants (16 février 2015)

La France condamne le recrutement et l’utilisation d’enfants par les parties au conflit au Soudan du Sud, en dépit de leurs engagements répétés de mettre fin à ces graves violations des droits de l’Homme. Selon l’UNICEF, douze mille enfants auraient été contraints de participer au conflit en 2014.

La France souhaite que les conclusions et recommandations de la commission d’enquête de l’Union africaine sur les violations des droits de l’Homme au Soudan du Sud soient publiées, pour faire progresser la lutte contre l’impunité et le processus de réconciliation.

Déterminée à protéger les enfants dans les conflits armés, la France appelle à une ratification universelle de la convention relative aux droits de l’enfant et de son protocole sur ce sujet. Nous souhaitons que tous les Etats qui ne l’ont pas encore fait endossent les "principes et engagements contre l’enrôlement d’enfants par les groupes armés" adoptés lors de la conférence de Paris organisée par la France et l’UNICEF en 2007.

Dernière modification : 28/02/2015

Haut de page